être belle ne se limite pas avoir un maquillage parfait ou un corps de rêve. D’ailleurs, les stars elles-mêmes créent des mouvements comme le No-makeup ou des marques de fringues XXL, comme l’a fait Beth Ditto. Le message est clair : arrêter de se prendre la tête pour ressembler à ce qu’on est pas. Une femme belle, c’est avant tout une femme bien dans sa peau, non ?

 

Accepter (et aimer) sa nature 

Cheveux indisciplinés, plats, trop frisés, couleur fade ? Les filles au cheveux crépus veulent les lisser, les blondes veulent devenir brunes, il faut du volume mais pas trop, une couleur magnifique, mais pas trop voyante… On passe un temps fou (et parfois même beaucoup d’argent) pour se sentir acceptable physiquement, sans jamais être satisfaite. Et si on lâchait un peu du lest, si on se détachait des vieux clichés ?
– Je suis blonde, et alors ? Je suis ne suis pas bête  !
– J’ai les cheveux crépus et très volumineux, et alors ? Je suis élégante !
– Je suis rousse, et alors ? Je ne sens pas mauvais !
Hé les filles, et si on assumait notre propre nature ? Refouler son apparence physique, c’est un peu comme se mentir à soi-même. Pour se sentir libre, respirer et avancer la tête haute, il faut accepter qui on est. Cela peut prendre une tournure militante, comme le mouvement Nappy des femmes noires.

 

Non à l’uniformisation 

Cependant, personne ne nait avec les cheveux roses. Alors que c’est si beau ! S’assumer c’est aussi assumer ses goûts. Et comme dit Sinclair, c’est bien aussi quand tout se mélange ! Une fille blanche qui se fait des tresses plaquées ou une fille noire qui se lisse les cheveux, pourquoi pas, si ça lui plait. Les autres nous inspirent. Conservons nos différences : elles sont notre richesse, notre diversité ; et rejetons l’uniformisation, quelle tristesse un monde où tout le monde se ressemble ! Sortons des clichés.

On met de la couleur

Qu’elle se trouve sur vos cheveux, sur une robe ou encore des chaussures ou un rouge à lèvres, la couleur parle. En effet, à chacune sa symbolique. Portez celle qui correspond à votre émotion du jour, à la période que vous traversez ou tout simplement à votre personnalité.

 On se détache du regard des gens

Se démarquer et l’assumer, ça ne plait pas à tout le monde, surtout si vous avez eu un déclic soudain et que vous avez décidé de mettre votre timidité à la poubelle. Papa ne voit pas d’un bon œil les cheveux jaunes ? Ne vous énervez pas en lui hurlant que vous en avez marre de ne pas pouvoir faire ce que vous voulez.

Au contraire, expliquez calmement que pour vous, cela symbolise le soleil par exemple, que vous aimez la lumière que la couleur vous apporte. Soyez positive et indémontable. Une fois la bataille gagnée, vous en ressortirez encore plus fière et forte qu’avant.

Rester cool

OK vous êtes belle, OK vous êtes forte, mais ne saccagez pas vos efforts avec une suffisance propre aux stars multimillionnaires. Imaginez-vous marchant dans la rue, telle un top model, les cheveux dans le vent, le teint flamboyant, sentant les regards ébahis devant votre beauté fatale, quand tout à coup votre talon casse, vous glissez, tombez et fracassez votre fierté par terre. La honte ! Afin de ne pas en arriver là, restez cool, on se calme. Des filles plus belles, y’en a plein, des situations qu’on en maitrise pas aussi, comme marcher dans du caca de chien. Bref, sache rire de toi, rien n’est grave, ni important, prends la vie avec légèreté !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *