Jésus marchait sur l’eau. C’est vrai que c’est exceptionnel, mais en faisant ça, il ne pouvait malheureusement pas profiter des nombreux bienfaits que procure la marche sur le sol. Le pauvre. Vous qui avez la chance de ne pas être Jésus, ne passez pas à côté de la magie du contact de vos pieds sur terrain herbeux, sableux ou bétonné.

Plus près de notre nature

En marchant avec des chaussures, nous compressons nos pieds et nous ne respectons pas non plus le mouvement naturel de la marche. La nature nous a créé avec des pieds (pour les plus chanceux d’entre nous), que nous devrions dérouler selon 3 étapes : talon, plante de pied, pointe (orteils). Or, avec des chaussures, nous déroulons notre pied directement du talon à la pointe, sans passer par la plante du pied, limitant ainsi grandement les mouvements. Lorsque nous marchons pieds nus, au contraire, nous faisons travailler tous les muscles et articulations, activant au passage de multiples bienfaits.

 

Améliorer la circulation sanguine et le dos

La marche a un impact positif sur la circulation du sang, en particulier dans les jambes, et dans l’ensemble de notre corps. C’est, par conséquent, un bon moyen de prévenir l’apparition des vilaines varices. C’est également une action stimulante pour le cœur qui participe à une bonne oxygénation de notre organisme.

En marchant sans chaussures ni claquettes, les sensations de marche sont décuplées grâce aux nombreux capteurs sensoriels tapissant la plante des pieds. Ce qui permet de beaucoup mieux ressentir la verticalité du corps, du haut en bas. On sollicite aussi davantage les orteils, ce qui conduit à avancer avec le dos plus droit, à redresser la tête et à ressentir une forme de légèreté.

 

Faire le plein d’énergie

Marcher pieds nus nous connecte à la terre et nous permet de bénéficier d’un flot puissant d’électrons bienfaisants émanant du sol qui nous aide à éliminer les radicaux libres (responsables, entre autres, de notre vieillissement) de notre corps.

En réflexologie plantaire, on cherche à libérer des énergies accumulées qui ne circulent pas naturellement à travers le corps, qui peuvent être sources de différentes pathologies.

 

Se relaxer

Marcher pieds nus permet de se concentrer sur son corps et ses mouvements en faisant le vide dans la tête. L’effet est boosté lorsque nous marchons sur un sol naturel, qu’il soit couvert d’herbe, de sable ou de terre.

Ces sensations réveillées permettent d’évacuer les tensions. Peut-être que le peuple mélanésien serait moins « casse pas la tête » s’il portait des chaussures. Peut-être que les européens sont tendus à cause de leurs pieds comprimés ? Alors jetez vos chaussures, libérez vos pieds et courez dans l’herbe !

 

Pour bien dormir

Marcher pieds nus aide à faire baisser le niveau de cortisol présent dans notre corps. Or, le cortisol est l’hormone du stress. En le réduisant, nous sommes donc plus détendus pour aller nous coucher, et parvenons à mieux dormir.

 

 

Bienfaits particuliers sur sol plat

La marche pieds nus sur un terrain ou sol plat sensibilise et active les zones réflexes situées sur les points d’appuis de la plante du pied.

• tonifie les muscles du pied, le bas du dos, les muscles des jambes, l’articulation des genoux et des hanches ;
• améliore la digestion, stimule le fonctionnement d’une partie du gros intestin et de l’intestin grêle ;
• stimule le fonctionnement du foie ;
• tonifie le fonctionnement des organes respiratoires ;
• diminue la fatigue musculaire des épaules, du cou et des bras ;
• rend la glande thyroïde plus efficace ;
• active et supporte le bon fonctionnement des yeux, des sinus, des oreilles, des nerfs crâniens, par correspondance des zones des orteils avec la tête (réflexologie).

 

 

 

 

 

Bienfaits particuliers sur sol irrégulier

Chaque pas sur un terrain inégal demande de contrebalancer les irrégularités du sol, ce qui permet l’activation de toutes les zones réflexes de la plante des pieds, partie la plus sensible de tout le corps (pour la plupart des personnes). Cette marche active le bon fonctionnement :

• du gros intestin et du transit intestinal ;
• de l’intestin grêle et de l’assimilation des aliments ;
• de la rate (organe important pour un système immunitaire efficace) ;
• du pancréas (pour assurer une bonne digestion) ;
• des reins (chargés de l’élimination des toxines) ;
• du cœur, quand on marche sur le pied gauche ;
• de la colonne vertébrale, pour une plus grande souplesse du sacrum jusqu’aux aux vertèbres cervicales.

 

Pour rester beau / belle et pour les malades

Par ailleurs, la marcher favorise l’élimination de la graisse superflue et du mauvais cholestérol. En effet, se déplacer à pied vous fait puiser directement dans vos réserves naturelles.

Le sucre, une grande source d’énergie dans l’organisme n’échappe pas à ces réactions de combustion. La marche est ainsi le premier traitement recommandé aux diabétiques, en vue d’une stabilisation de la glycémie.

De même, pour les personnes obèses, la marche est recommandée plutôt qu’un sport trop intense dès le début d’un programme de perte de poids. La marche a pour avantage d’être sans risques de blessure ou de traumatisme des articulations, contrairement à la course à pieds.

 

Vous n’avez pas le temps ?

Une alternative est de masser la plante des pieds avec une balle hérisson en la roulant sous le pied. Au pire, prenez une balle de tennis.

 

Votre corps est comme une maison, il faut en prendre soin pour s’y sentir bien. Il suffit parfois de petits riens pour changer les choses. Pas besoin de prendre un abonnement à la salle et suer comme une tranche de jambon au soleil pour se dire qu’on prend soin de soi. La marche est gratuite et naturelle, elle oxygène le corps et apaise l’esprit. Chéri, enlève tes chaussures, on s’en va !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *