Le fromage, dur ou coulant, c’est si bon ! Ça pue parfois, mais c’est cher tout le temps. Pas fun, surtout quand on est accro à ce qu’appellent les chinois « le lait pourri »… perso je l’appellerai plutôt « le lait glorifié » tellement je l’aime et que je ne peux m’en passer. Alors si vous êtes comme moi et que vous ne pouvez pas vous permettre des ventrées de Beaufort et de St Marcelin, suivez cette recette très très simple et très peu chère. Adieu douleur du manque !

Ingrédients
• 2 litres de lait entier
• Du vinaigre blanc
• 1 citron (ou du Pulco si c’est pas la saison)
• Sel, poivre
• Herbes fraiches, épices (assaisonnez votre fromage comme vous voulez, c’est ça qui lui donnera tout son goût)

Préparation

 

 

 

 

 

 

1 – Faites chauffer le lait à feu doux.

 

 

 

 

 

 

2 – Une fois que le lait frémit, ajoutez un fond de verre de vinaigre blanc et le citron hors du feu. La texture devient grumeleuse, c’est normal.

 

 

 

 

 

 

3 – Remettez sur feu doux en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois.

 

 

 

 

 

 

4 – Pendant ce temps, disposez une passoire dans un saladier. Prenez un tissu propre en coton, humidifiez-le et disposez-le par dessus. Au milieu, placez le sel, le poivre et ce que vous avez choisi pour agrémenter votre fromage frais : herbes, ail, épices, etc. Ce sont ces épices et arômes qui donneront du goût à votre fromage.

 

 

 

 

 

 

5 – Au bout d’un moment, les flocons de lait se séparent du liquide. Retirez-les à l’aide d’une écumoire ou d’une mini passoire et appuyez bien avec la cuillère en bois pour éliminer le maximum de jus.

 

 

 

 

 

 

6 – Disposez-les au fur et à mesure au milieu du tissu en coton.

 

 

 

 

 

 

7 – Mélangez bien avec les herbes (ou ce que vous voulez), n’ayez pas peur de mettre la dose !

 

 

 

 

 

 

8 – Une fois tous les flocons disposés dans le tissu, prenez les coins…

 

 

 

 

 

 

9 – … et essorez ! Attention à ne pas vous brûler.

 

 

 

 

 

 

9 – Formez une boule dans le tissu, bien serrée et placez-la dans un bol au frigo.

 

 

 

 

 

 

10 – Au bout de quelques heures vous avez un fromage frais que vous pourrez découper et mettre dans vos salades, plats de pâtes, etc.

Si vous n’utilisez pas tout d’un coup : pour ne pas que votre fromage ne sèche, découpez-le en petits morceaux et placez-le dans un bocal avec de l’huile d’olive. Consommez-le dans les 5 jours qui suivent sa fabrication.

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *