Bienvenue dans la nouvelle rubrique de Frite sur le cinéma, faite par un cinéphile aux goûts un tantinet décalés !
Le but ici est de présenter des films originaux, dérangés, parfois dérangeants et souvent loin des studios hollywoodiens. Donc si vous avez marre des scénarios trop prévisibles, des acteurs au sourire et au teint parfaits et que les histoires d’amour vous ennuient, c’est par ici que ça se passe !

Bon, pour le premier article, vu qu’on est chez Frite j’ai choisi un film qui reste dans le thème de la nourriture : Tampopo. Comme on le devine à sa sonorité il s’agit d’un film japonais, réalisé par Juzo Itami en 1985 dont le thème principal est… les ramen (nouilles servies dans un bol de bouillon), mais qui parle de la nourriture en général. Et pour le coup là, on l’aborde vraiment sous tous ses aspects.


Le scénario est assez simple : deux camionneurs affamés s’arrêtent dans un restaurant de ramen, une bagarre éclate avec les caïds locaux, l’un des camionneurs est assommé et recueilli par la gérante du restaurant (la bien nommée Tampopo). Le lendemain remis de ses blessures, le camionneur, homme brave et reconnaissant décide de faire de Tampopo son élève pour que ses ramen deviennent le top of the pop (ce qui n’est pas encore le cas, mais du tout !).On va donc suivre nos deux protagonistes dans leur perfectionnement mais aussi, mais pas que. La caméra se balade assez librement pendant tout le film et nous raconte plein d’histoires ou de scènes de vie, parallèlement à l’histoire principale, toutes ayant comme point commun la nourriture. On va donc avoir droit à un cours de dégustation de ramen par un grand maitre qui élève ce plat simple au rang d’art, un couple amoureux et érotique au possible qui ont une relation assez spéciale avec la nourriture, des clochards gastronomes et j’en passe…

Toutes ces scènes étant plus loufoques et drôles les unes que les autres. Oui parce que dans Tampopo on se marre, mais alors beaucoup ! Ici l’humour n’est jamais méchant, pas de gags lourds. Malgré le fait qu’on ne parle que de bouffe on ne s’ennuie pas un seul instant, le film arrive à nous surprendre tout du long.
Une fois fini vous aurez sacrément faim et prendrez sûrement un peu de recul sur ce qu’il y a dans votre assiette, sur toute la culture culinaire, ses différences avec les autres et ses richesses. Ce film est comme un cri du cœur du peuple japonais pour la cuisine. Tampopo est succulent, raffiné et on en reprendrait volontiers !

Vous voulez regarder le film ? Cliquez ici.

Si vous avez quelques perles rares ou si vous avez un film décalé qui vous tient à cœur mais qui sont tombés dans l’oubli, n’hésitez pas à nous en faire part ! Et pourquoi pas, juste pour le plaisir de partager, faites comme moi ! écrivez un petit texte et comme moi jetez vous à l’eau !

Clem

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *