Souvent, la vie nous met des bâtons dans les roues, elle nous balance de l’amertume, des idées noires et des étapes pas toujours évidentes à gérer. Voici quelques pistes pour faire de la vie un moment agréable, peu importe que vous soyez jeune, vieux, femme, homme, ou hermaphrodite.

Bon, première chose, et j’en suis la première désolée mais malheureusement il n’y a pas de recette miracle du bonheur. Car chacun le SIEN. Pour certains, il se trouve dans les bras de son amoureux, pour d’autres ce sera posséder une grosse voiture, ou encore réaliser des exploits comme arriver au sommet du Mont Panié. Mais les bases sont les mêmes pour tous.

 

Être en accord avec ses idées

Vous trouvez que boire autant de bières ce n’est pas bien mais vous êtes quand même tous les soirs au bar, vous ne supportez plus cette vieille amie et avez envie de lui dire ses quatre vérités mais ne dites rien, vous allez tous les jours au travail alors que vous préféreriez aller à la pêche ? Deux parties de vous se contredisent, se font la guerre, et votre volonté s’épuise, vos idées merveilleuses s’usent, votre motivation faiblit, la déprime vous guette. Il faut être fort, se battre pour ses idées, c’est une question de survie ! Vous verrez que l’étape tant redoutée vous paraîtra facile une fois celle-ci réalisée, vous vous sentirez apaisé, libéré. Vous aborderez la vie avec force, sachant que vous pouvez avoir confiance en vous. Une incroyable faim de vivre s’installera  et les prochaines étapes vous paraîtront moins difficiles.

 

Être responsable

Si vous comptez sur les autres pour être heureux, il y a de fortes chances d’être déçu. Vous attendez que chéri(e) vous donne de l’argent pour le shopping ou les courses et il/elle vous donne moins que prévu ; votre mère ne vous appelle plus, etc. Retenez que vous êtes le/la seul(e) responsable de votre vie et de votre bonheur. Comptez avant tout sur-vous même, on est jamais mieux servi que par soi-même, non ? Alors, si une situation ou une personne nuit à votre bonheur, éliminez-la (rappelons que le meurtre est sévèrement puni par la loi).
Se séparer des boulets, des gens malveillants ou qui s’en fichent de savoir si on va bien ou pas, plus facile à dire qu’à faire… mais c’est nécessaire pour stopper la souffrance et avancer. C’est votre vie, c’est vous le capitaine de votre navire. Et si vous voulez faire monter des gens dedans (fonder une famille, avoir des amis fidèles), il va falloir montrer que vous tenez le cap. Être une personne responsable et fière de l’être vous donne de la brillance, vous devenez un exemple à suivre.

 

Faire la paix avec son passé

Les rancunes anciennes, les blessures profondes, les traumatismes, les erreurs, sont autant de boulets qui nous empêchent d’avancer la tête disponible et le cœur léger. Faire la paix avec son passé est souvent un impératif. Il suffit parfois d’en parler. Une vieille rancune avec papa ? Parlez-en, même si le sujet est délicat. Cela vous aidera peut-être à comprendre certaines choses qui vous aideront à pardonner. Cela demande parfois un grand courage, mais si cela est possible, faites-le. Si vous avez fait du mal à une personne et que vous vous en êtes rendu compte, même des années plus tard, allez vers elle et présentez vos excuses sincères. La personne comprendra que vous souffrez du mal que vous lui avez fait, il y a de fortes chances qu’elle vous pardonne. Si la communication est impossible et que l’écoute des amis ne suffit pas, la bonne solution pour se délivrer du passé est peut-être de consulter un professionnel. Surtout si vos angoisses, ou un certain mal-être, deviennent un obstacle à votre bonheur. Faire la paix avec son passé est un grand signe de maturité.

 

Être honnête

L’honnêteté est un principe de vie essentiel pour vivre sans stress. Au lieu de dépenser de l’énergie à cacher la vérité, utilisez-la pour réfléchir à la meilleure solution de vous sortir dignement de votre situation. Et comme on dit, « faute avouée à moitié pardonnée », car la franchise est une preuve de modestie et de respect. Celui qui découvre qu’on lui a menti a toujours l’impression qu’on l’a pris pour un con. Assumer et accepter ses erreurs est une preuve de maturité et vous allègera la conscience.

 

 

Voir le bon côté des choses

Par exemple, si vous êtes un travailleur, au lieu de râler sur votre patron en rentrant à la maison, concentrez-vous sur ce qui était sympa (une rigolade, une discussion, même si ça n’empêche pas votre patron d’être peut-être une raclure). Autre chose très très importante : ne bavez pas la canne. Plus vous critiquez les gens, inconnus ou non, plus vous devenez mauvais avec vous-même. Si si. Par exemple une  femme obèse se balade en mini jupe : au lieu de vous dire que c’est horrible, dites-vous plutôt qu’elle courageuse de le faire malgré les regards sans pitié qui s’abattent sur elle tous les jours. Vous verrez que votre regard sur vous-même sera lui aussi plus positif. Faites de cet exercice une habitude, cela colorera vivement votre vie.

 

Créer

S’il existe un grand ennemi à la lassitude de la vie, c’est bien la créativité. Un mot qui fait peur mais tellement facile à mettre en pratique. Cela ne demande pas un effort immense et peut s’appliquer au quotidien. Pimentez votre quotidien, chassez la routine, créez des surprises ! Comment ? Laissez libre cours à votre imagination, en cuisine par exemple : imaginez un plat en forme de chat pour les enfants (différent de la veille), ou un super repas en amoureux cuisiné avec soin, ou encore imaginez une coiffure différente, customisez vos vêtements, et pourquoi pas s’essayer à la peinture, créer un mini jardin de cactus ou une soirée karaoké spéciale Guy Raguin ? Exprimez vos goûts, laissez parler votre personnalité, faites pétiller vos yeux, votre cerveau, soyez curieux et surtout… amusez-vous !

 

Échanger

Quand on nous dit « plus on est de fous, plus on rit », on pense tout de suite au barbecue entre amis. En effet, l’être humain n’est pas fait pour vivre seul, nous avons besoin d’échanger, de partager nos pensées, nos délires, un sourire, un événement, grand ou petit… même avec des inconnus ! Quelqu’un de sympa dans le bus, des débats entre clientes à la caisse d’un magasin, un simple « bonjour », toutes ces petites choses qui nous font nous sentir vivants, existants parmi les autres, et que ces autres ont eux aussi décidé de voir la vie sous son meilleur jour en puisant le bonheur dans chaque instant. Vous vous ramasserez sûrement quelques fois, mais vous verrez qu’en général, vous serez récompensé. Et tant pis si votre sourire déplait à certains, ce sont eux les plus malheureux.

 

Prendre soin de soi

S’occuper des autres c’est bien, mais soi d’abord ! Comme le dit l’adage « charité bien ordonnée commence par soi-même » . Se sentir beau ou belle, sentir bon, être bien habillé, vivre dans un endroit propre, manger correctement, prendre le temps de bien dormir… sans devenir psychorigide ou complètement maniaque, voilà les principes de base d’une personne épanouie. Ne devenez pas votre propre dictateur pour autant, c’est pas un drame de se coucher de temps en temps s’en s’être lavé les dents !

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *