Nous sommes le seul animal sur Terre à pouvoir rire (à part la vache qui rit bien sûr), mais en fait à quoi ça sert ?

 

 Un petit rire veut parfois dire plus qu’on long discours !

Le rire joyeux et fort

La personne rieuse sait s’assumer, lâcher prise, relativiser … elle est généralement attirante car elle témoigne d’une force intérieure, une assurance et une légèreté contagieuse, ce sont des personnes dont on tombe facilement « accro », elles rayonnent ;
Et plus le rire est sonore, plus la personne paraît bien dans ses claquettes ! Mais méfiance, des personnes connaissant bien le pouvoir du rire fort et sachant bien l’imiter peuvent vouloir vous séduire pour vous manipuler ou pour cacher un mal-être.

Le rire timide

Un rire caché derrière la main est un signe de timidité, de retenue. Mais attention, parfois les timides ont aussi beaucoup de personnalité quand on « gratte » un peu ! Et puis aussi beaucoup de personnes qui mettent la main devant la bouche en riant ont des problèmes de dentition.

Le rire gêné

Parfois, on se retrouve dans des situations délicates où on a dit une chose qu’il ne fallait pas. OUPS ! Mais faut rigoler ! Riez de vous ! ça arrive à tout le monde de merder, faut savoir relativiser !

Le rire commercial

Quand on veut vendre des choses aux gens, il faut les flatter, faire en sorte qu’ils se sentent bien. Si vous êtes le commercial : votre potentiel client se montre sympathique ? Riez avec lui, vous établissez un lien qui vous donnera plus de chances de réaliser votre vente. Attention : si vous exagérez vous perdez votre crédibilité. Si c’est vous le client, ne vous faites pas avoir par le physique et le rire enjôleur de la jeune commerciale magnifique, demandez-vous si ce qu’elle propose est valable, point barre.

Le rire forcé

Dans certaines situations ou discussions, le rire forcé peut être une bonne porte de sortie. Il dit l’équivalent de « je suis tout à fait d’accord avec vous » et permet de ne pas continuer une discussion ennuyeuse ou éviter de répondre quelque chose de désagréable ou à côté de la plaque. Par exemple le rire forcé peut sauver votre père de la honte après qu’il ait dit une blague pas drôle.

Le rire nerveux

Vous êtes fatigué, très fatigué même. Vous êtes pris dans votre routine et son rythme effréné : bouchons, boulot, apéro, dodo, bouchons, boulot, apéro, dodo… ça se répète tous les jours. Puis un matin vous arrivez au boulot les yeux encore collés et votre boss vous dit que ce nouveau dossier sur votre bureau, c’est pour hier. Mais, qu’est-ce qu’il est drôôôôle !

Le rire médisant

Il y a des personnes qui critiquent tout et ne savent rire qu’en se moquant. Un esprit trop critique est comme fripé et rabougri. Il est fermé aux autres et se dessèche de l’intérieur. Les sourcils se froncent, ses yeux acérés scrutent le moindre faux-pas, la moindre faute de goût ; les jugements et les messes basses fusent. Son rire, s’il est trop fréquent, est teinté de haine. Cela dénote un être humain mal dans sa peau ou qui souffre d’un complexe de supériorité. « Ne laissez pas votre langue mentionner les défauts des autres, vous avez vous aussi des défauts et les autres ont aussi une langue »…

Les bienfaits du rire

Avoir le sens de l’humour est un allié puissant du bonheur et permet même de rester en bonne santé ! Voici une liste de ses bienfaits prouvés scientifiquement (c’est pas une blague) :

  • il augmente les défenses immunitaires en oxygénant les tissus et accélère la guérison de blessures ou de maladies.
  • il nous permet de faire mieux face aux problèmes, nous libère du stress, de l’anxiété et de maladies diverses qui y sont liées

  • il augmente le sentiment de bonheur car il stimule la production d’endorphines dans le cerveau et équilibre le système hormonal
  • il muscle le corps : avec 20 secondes de rire aux éclats, le corps travaille comme s’il faisait 3 minutes d’exercice de fitness !
  • il permet de rester jeune : la peau est plus détendue, l’acné et les signes de vieillissement prématurés disparaissent.
  • il permet de trouver plus facilement des solutions aux problèmes. Le rire chasse la mauvaise humeur, et l’auto-ironie (rire de soi) nous permettraient de mieux accepter nos erreurs.

En fait, pour rire, il faut savoir accepter l’inattendu et le prendre avec légèreté, jouer avec la situation… mais ce n’est pas toujours facile ! Pour rire sincèrement, il faut d’abord être joyeux non ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *